Google lance son prototype Accelerated Mobile Pages

Le mobile s'impose devant tous les autres supports comme l’un des principaux supports de diffusion des médias. Les internautes se connectent de plus en plus sur des sites web depuis leur mobile. Le mobile a maintenant pris le pas sur les traditionnels PC fixe ou portable lors de la consultation des pages web.

 

Projet AMP


Mercredi 17 février à Paris, le patron de Google Sundar Pichai a annoncé le lancement d’une nouvelle technologie  pour les articles sur téléphone mobile : AMP ( Accelerated Mobiles pages).
Cette nouvelle technologie va permettre un affichage très rapide environ 4 fois plus vite que le temps de chargement habituel. Tous les articles au format AMP seront ainsi bien mis en avant, ce qui ne va pas déplaire aux éditeurs qui souhaiteront adopter ce format. Cela représentera un réel avantage pour eux. 
Google a donc lancé ce projet avec de nombreux partenaires éditeurs dans 6 pays européens en tout : 

 

  • France

  • Allemagne

  • Espagne

  • Royaume-Uni

  • Italie

  • Russie

 

Dans le monde, environ 350 groupes médias se sont laissés tenter par cette version AMP. Par ailleurs en France, nous avons donc 13 medias comme : TF1, les Échos, Ouest France, 20minutes parmi les 50 plus gros sites éligibles qui ont déjà franchi le pas. Malheureusement d’autres medias n’ont pas encore passé le cap. 

Étant donné que Google reste pour la plupart des médias le principal apporteur de trafic, cette nouvelle technique est donc une opportunité de voir ses différents contenus boostés sur le mobile.

Maintenant ce type de pictogramme   (éclair blanc dans un rond vert)  sera disponible lorsqu’un contenu sera au format AMP.