Le magasin, le iBeacon et l'opérateur virtuel

Au cours du dernier trimestre 2013, le iBeacon a gagné en popularité. C'est le Paypal Beacon qui a mis en avant cette fonctionnalité. Apple... Paypal... deux poids lourds pour une même technologie. Dans quel cadre s'applique cette technologie ? Pour quels usages ? Et à quel fin ?

Le iBeacon permet de recevoir sur son terminal mobile des informations push en boutique. Pour cela, le bluetooth doit être activé, l'utilisateur doit autoriser l'application Ibeacon à communiquer et des bornes doivent êtres installées dans la boutique. Information importante, la communication entre la borne et le smartphone peut s'établir sur plusieurs dizaine de mètres.
L'objectif est d'offrir au client une expérience de shopping personnalisé puisque le iBeacon peut lier les préférences du client à des offres promotionnels, des conseils, des informations complémentaires... C'est le marketing mobile géolocalisé in-store pour améliorer le taux d'engagement des clients.

A une époque, on regardait les produits sur internet pour ensuite aller les acheter en boutique.
Puis on a regardé les produits en boutique et cherché les prix les moins chers en ligne: chez Amazon, chez les e-commerçants...
De nos jours les e-commerçants fidélisent leur clientèle et gomment les avantages du magasin physique, à leur détriment.

Et pourtant depuis de nombreuses années, il existe des technologies dont nous connaissons tous les noms mais qui ne parviennent pas à atteindre les promesses tant attendues: bluetooth, QR code, NFC...

Si maintenant Apple concurrence avec le iBeacon la NFC, cela va faire accélérer les choses. Car si le iBeacon est propre à Apple, la technologie (le BLE) peut être exploitée par les autres systèmes (Android...).

Et ce qui apporte un coup d'accélérateur, c'est la fonctionnalité que propose Paypal : payer en magasin sans aucun contact. Via Paypal Beacon, le client enregistre dans ses préférences les marques avec lesquelles il souhaite interagir. Si elles disposent d'une borne bluetooth, alors le smartphone du client interagit et le paiement est effectué. Avec le bluetooth, nul besoin de réseau mobile ou internet.
C'est le paiement mobile dématérialisé, plus rapide qu'un paiement en ligne.

En magasin, l'avenir est à la livraison d'informations pertinentes pour accélérer la prise de décision d'achat et à la simplification du moyen de paiements. Avec l'arrivée des acteurs virtuels qui investissent le physique. Pour le marketing mobile, ce sont des usages prometteurs.