Note aux marketeurs : Croissance de l'audience de l'internet mobile en France

L'audience de l'internet mobile se mesure sur les sites internet ouverts depuis un mobile et sur les applications mobiles. Tous les mois, Mediametrie sort un communiqué de presse sur l'état de l'audience mobile en France (disponible depuis http://www.mediametrie.fr/internet/solutions/l-audience-de-l-internet-mobile.php?id=93). Au fil des années, cet outil s'est affiné pour maintenant contenir jusqu'à 7 pages d'analyse. Cela démontre l'importance que prend ce marché et l'intérêt qui lui est porté.

Ce que nous apprend le premier communiqué de l'année 2014 à ce sujet, c'est un constat sans équivoque, mais qui pourrait en surprendre plus d'un :

"En moyenne sur le mois de Novembre 2013, les mobinautes ont consultés 5,6 applications et ont visités 34,6 sites distincts."

Voyant évoluer ces chiffres depuis plusieurs mois, nous constatons que la consultation d'applications reste stable tandis que celles des sites augmentent continuellement.

Cependant, même si les sites sont visités depuis un mobile (smartphone), cela ne signifie pas automatiquement qu'ils sont adaptés au mobile.

Les français naviguent depuis leur mobile sur internet: c'est un fait. Et cela prend de l'importance.

AVIS aux marketeurs et aux décideurs dans les entreprises : il devient urgent d'agir et de s'adapter en conséquence. C'est-à-dire offrir à son client la possibilité de naviguer sur un site qui est optimisé au format de son téléphone.

Quel est le retour sur investissement escompté ?

En 2014, une des premières réponse à cette question est tout simplement la survie du service à moyen/long terme. Il existe maintenant plusieurs manières de rentabiliser un site mobile, à l'image d'un site web. C'est un autre sujet que nous aborderons si vous commentez l'article en ce sens :)

Pour finir, en ce qui concerne les autres pages du communiqué de presse de Mediametrie, c'est une histoire de classement. Pour le TOP 20 des sites les plus visités sur mobile, nous retrouvons les portails opérateurs, les réseaux sociaux, la presse d'information ou le e-commerce.

 

Ce n'est pas un hasard, ces sites ont déployé une version mobile depuis plusieurs années.