Streaming d’application et deeplinking, une révolution dans le marketing mobile

Application mobile ou site web adapté au mobile ? Ce choix est tout à fait cornélien car chacune des technologies a toujours une bonne raison de l’emporter. L’expérience utilisateur d’une application mobile est difficilement remplaceable alors qu’un site mobile n’a pas de barrières d’installation.

Mais leurs faiblesses peuvent aussi être très pénalisantes. Le processus d’installation ainsi que le temps de développement d’une application mobile rebute grand nombre d’éditeurs. Alors que pour un site mobile, les fonctionnalités disponibles sont équivalentes aux applications mobiles fin années 2000.

Face à cela une toute nouvelle fonctionnalité émanant de Google pourrait bien changer la donne. Son nom Google app streaming.

 

La riposte de Google

 

Google a été distancé, fin des années 2000, par Apple sur le web mobile. La firme de Cupertino a ainsi développé une market place dédiée aux applications mobiles: L’app store.
S’en est suivi une succes story où Apple, via son terminal fétiche l'iPhone, a pris une place prédominante dans le marketing mobile.

Et c’est bien ce segment qui ne fait que croître au fur et à mesure.

Mais Google n’a pas attendu longtemps pour répondre avec Android et Google play store. Dorénavant la part de marchés des mobiles Android est supérieure à celle d’Apple. Mais Google ne s’est pas arrêté en si bon chemin. Google veut mettre à profit l’hégémonie de son moteur de recherche en proposant un service de streaming d’application mobile intégré dans son moteur de recherche.

En clair maintenant plus besoin de télécharger une application pour pouvoir profiter de ses services. Si les "tuyaux sont bien raccordés" entre Google et l’application mobile, vous allez pouvoir profiter des fonctionnalités de cette dernière comme en témoigne ce gif émanant de Google :

streaming-application-mobile

Source :

Google inside search

 

Ainsi plus besoin d’installation pour pouvoir profiter des avantages d’une application. Cela permet aussi de faire une démonstration de l’application au futur utilisateur avant son éventuel téléchargement.

 

Ce projet d’envergure a commencé il y a plus de 2 ans. Le département recherche de Google explique avoir scanné quelques applications et devrait proposer cette fonctionnalité rapidement en beta.

Seul problème c’est que pour l’heure un nombre très limité d’utilisateurs pourront en profiter. en effet il faut disposer des tous derniers smartphones Android et d’une connexion WiFi plus que correcte. Ce qui ne va pas forcément de pair avec l’application mobile et son usage nomade.

Comment se préparer à ce virage ?

Chez MG Mobile nous sensibilisons nos clients aux problématiques d’installation d’application mobile. C’est pour cela que nous proposons une technologie appellée Deeplinking qui permet de faciliter tout ceci.

Le deeplinking facilite grandement tout ça. Concrètement cette technologie permet un comportement différent du lien en fonction du terminal et de l’utilisateur. Pour expliquer ceci le mieux reste de vous donner un exemple. Supposons que je souhaite partager une vue particulière de mon application à mon entourage. Ne sachant pas qui a déjà cette application et qui ne l’a pas, cela peut devenir compliqué d’orienter mes amis. De plus je ne peux pas savoir facilement qui détient un iPhone ou un Android.

C’est à ça que le deeplinking sert. Le deeplinking va analyser si le lien est ouvert depuis un smartphone ou bien depuis un ordinateur. Si la personne qui ouvre le lien possède un smartphone Android et que l’application en question est disponible sous Android, l’utilisateur va donc être automatiquement redirigé vers le Google play store pour télécharger l’appliation. Si la personne détient déjà l’application, elle sera automatiquement amenée sur cette dernière.

Une image valant mieux que mille mots, vous pouvez trouver l’explication ci dessous :

deeplinking

Grâce à la combinaison du deeplinking et des nouvelles fonctionnalités Google en matière de recherche mobile, l’expérience utlisateur progresse à pas de géants.
Mais que va faire Apple pour ne pas se laisser distancer par tout ceci ?